Présentation

 

Il y a deux types d’épreuves dans les concours:

L’AGILITY. Elle comprend différents types d’obstacles :

  • des sauts (haie, pneu, saut en longueur, mur)
  • des obstacles à zones (passerelle, palissade, balançoire, table)
  • des obstacles de passage (tunnel souple dit « chaussette », tunnel rigide, slalom).

club aristo'chiens 22.11.2014 006 (149) (Copier)

club aristo'chiens 22.11.2014 006 (123) (Copier)

club aristo'chiens 22.11.2014 006 (146) (Copier)

 Le JUMPING qui est essentiellement composé d’obstacles de sauts, de tunnels et de slaloms.

 club aristo'chiens 22.11.2014 006 (47) (Copier)

Le tracé des épreuves est laissé à l’imagination du juge, officiant lors des concours, qui s’appuie sur le règlement international. Les parcours sont donc toujours différents, c’est aussi ce qui fait l’attrait de cette discipline.

Toute personne désirant pratiquer cette discipline en concours doit appartenir à un club canin agréé par la Société Régionale Canine dont il dépend et doit être titulaire d’une licence délivrée par la  Centrale Canine via la Commission Nationale d’Education et d’Activités Cynophiles.

 Il existe 4 catégories de chiens selon leur taille et leur vélocité :

  • Catégorie A pour les chiens de moins de 37 cm au garrot
  • Catégorie B pour les chiens de 37 à 47 cm au garrot
  • Catégorie C pour les chiens de 47 cm et plus au garrot
  • Catégorie D pour les molossoïdes, les chiens de grandes tailles ou peu véloces.

Les chiens qui ne sont pas de race rentrent dans les différentes catégories uniquement par leur taille et leur morphologie.

En fonction de ces différentes catégories, le juge règlera la hauteur des sauts correspondant à la catégorie et il adaptera également la vitesse d’évolution pour chacune d’elle.

Pour plus de détails : www.magazinecneac.fr

Les commentaires sont fermés